L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

19 février 2007

L'homme de la rupture tranquille



Chez Sarkozy, on trouve de tout.
En visitant son site de campagne, je suis tombé sur la boutique des Amis de Nicolas Sarkozy.
Et effectivement, tout devient possible avec Sarko! Les amateurs de sac, sacoche, trousse, sweat-shirt, tee-shirt et tablier, avec ou sans photo, y trouveront leur compte...C'est digne du merchandising d'un club de foot.
Question culture, il faut se rabattre sur un seul ouvrage, Témoignage, qui ne figure malheureusement pas dans les meilleures ventes du site.
Ce cher Nicolas n'avait pas 21 ans qu'il était déjà délégué national des jeunes du RPR. On était alors en 1977, il y a trente ans...
A 28 ans, il devient maire de Neuilly.
Député à 34 ans, etc.
Ce qui m'a toujours épaté, c'est ces hommes politiques qui se vantent de connaître la France profonde, et qui n'ont connu du monde du travail que strapontins ministériels et mandats législatifs.
Se positionnant comme une alternative au RPR version Chirac, Sarkozy est pourtant depuis longtemps l'une des chevilles ouvrières de ce parti.
Et sous couvert d'emprunts aux grandes figures historiques de la gauche (travail confié à l'une de ses plumes, Henri Guaino), Sarkozy se fait le chantre d'un libéralisme plus thatchérien que jaurésien.
En attendant la venue maintes fois repoussée de Sarkozy à Argenteuil ou dans une autre banlieue riante, on peut toujours aller relire le papier sous signature commune paru dans Libé sur les vrais visages du père Sarko.



2 commentaires:

Anonymous imposture a dit...

Bah oui, c'est bien ça le problème, ces politicards qui n'ont jamais mis les pieds de leur vie dans une boîte. Et je ne parle pas de grands groupes, où certains son bombardés du jour au lendemain, mais des PME ou TPE, celles qui représentent 90% de tissu économique français. C'est ça la réalité…
Le ponpon revient tout de même à Chirac qui n'a jamais travaillé de sa vie dans une boite…

9:42 AM  
Blogger leblase a dit...

C'est vrai qu'il ignore tout du monde du travail, à part ce que lui en disent ses potes Bouygues, Lagardère, Gyneco et Clavier (ou sa femme ex coco girl), des gens guère représentatifs!
j'ai bien peur qu'avec un tel ratelier à parquet notre petit avocat qui n'a jamais plaidé ne nous donne ni rupture ni tranquillité.

7:34 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil