L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

14 février 2007

Ensemble, tout devient possible...





















Résumons.
A ma gauche, un article du Figaro en date du 9 février, titré Les écrans plats inondent la France.
Claude Floch, directeur de la société d'études GfK, y précise qu'en 2006 "pour la première fois, il s'est vendu autant d'écrans plats que d'écrans à tube cathodique". C'est donc 2.7 millions d'écrans plats qui ont été vendus en France en 2006, soit une hausse de 11%. Question technologie, c'est le LCD qui l'emporte sur le plasma. Et question explications de cette flambée, la Coupe du Monde n'y est pas pour rien. Ah voir Zizou en HD... Ainsi que le phénomène d'économie d'échelle qui permet de proposer des téléviseurs toujours plus grands et toujours moins chers.

A ma droite, un article paru dans Novethic qui présente la même info, mais comment dire, avec un angle légèrement différent: "Tv: les écrans plats anéantissent 15 ans d'efficacité énergétique".
La raison est toute simple: "la consommation d'un téléviseur ordinaire est en moyenne de 160kWh par an. Avec le plasma ou les dalles LCD, on grimpe à 650 kWh/an." d'après Olivier Sidler du cabinet Enertech, en charge de la mesure en France du projet européen REMODECE
qui vise à évaluer la progression de l'efficacité énergétique des appareils audiovisuels.
Plus l'écran est grand plus la consommation est importante.

Enfin au centre, un sondage réalisé en 2006 par Eticity et l'Ademe souligne que 6 français sur 10 se disent sensibilisés au thème du Développement Durable et seraient même prêts à agir en conséquences...

Je me dit donc: on marche sur la tête! Des industriels qui fabriquent des téléviseurs toujours plus gourmands en énergie, des consommateurs qui se ruent sur les écrans plats - à une échelle mondiale, et enfin ce fameux DD qui serait au coeur des préocuppations !

Alors que faire ? Continuer à produire plus pour consommer davantage ? Et aller dans le mur à l'horizon d'une ou deux générations: nos enfants ou les leurs. Qui sera alors le nouveau Denis Jeambar pour écrire "Nos enfants nous haïront" ?

Ou alors faut-il faire pression sur ces industriels pour les obliger à fabriquer des appareils moins gourmands ? Car fabriquer des produits durables, ce n'est pas une utopie en soi. Les initiatives et bonnes volontés ne manquent pas sur ce sujet. C'est avant tout une question de rapport de force entre consommateurs et entreprises. Rare sont en effet les patrons, comme par exemple ceux de Schneider ou Lafarge, à avoir récemment pris position entre autres sur le Pacte Ecologique.
Voilà.

1 commentaires:

Anonymous Philippe Schoen a dit...

Il y a l'ancêtre de l'écran plat : le 4 x 4 dans le secteur automobile.

Alors que l'UE songe à contraindre les constructeurs automobiles à réduire l'émission moyenne de CO2 de leurs gammes, Peugeot et Renault, les constructeurs européens les plus vertueux vont sortir prochainement leurs modèles hybrides... et de nouveaux modèles 4 x 4.

C'est vrai de dire que le consommateur a, finalement, le pouvoir, mais dans consommation il y a con et sommation.

8:53 AM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil