L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

17 octobre 2006

Revue de presse



Méli-mélo de choses lues.
Dans un Libé de la semaine passée, une double page pour demander aux scientifiques ce qu’ils cherchent, à défaut de ce qu’ils trouvent. L’un d’eux, chercheur en physiologie, travaille sur le stress des canards. Fait pour vivre dans un milieu plutôt aquatique, le canard se retrouve bien souvent confiné comme une vulgaire poule. Occasionnant stress et panique. L’avis du chercheur : « On a cherché à savoir pourquoi les canards sont sujets à des mouvements de panique dans les élevages. Nous avons constaté que les lignées actuelles sont généralement peureuses et sociales, deux traits inadaptés pour l’élevage en effectif important ». On pourrait remplacer le mot canard par homme, cela ferait toujours sens, surtout sur la ligne 13…
Dans le Monde de ce weekend, un article titré « L’échec de Bill, l’héritier de la dynastie » revient sur la grave crise que connaît le constructeur Ford, qui n’a jamais réussi à faire autre chose (aux USA) que des gros véhicules avides de pétrole. On a trouvé le corbillard idéal, signé…Ford. Un véhicule tout récent, qui malgré sa triple motorisation hydrogène, éthanol et gasoline, reste sur une perception surannée des nouvelles attentes des automobilistes, en situation de renchérissement des carburants et de préoccupations environnementalistes.
La presse est aussi revenue sur l’étude de Nature, qui souligne l’accélération de la fonte de la calotte glaciaire. Quelque 3 millions de km2 de glace fondus en une quinzaine d’années sur les huit qui existaient au début des années 80.
Dans un Courrier International de début septembre, un article du NY Times qui revient sur l’impact des tondeuses à gazon en émissions de smog. Une tondeuse quasiment cent fois plus polluante qu’une voiture récente, faute de pot catalytique. Grâce aux pressions du lobby des fabricants de tondeuses - un marché de six millions de machines par an aux US, qui prétend qu’un pot catalytique risquerait de soumettre le moteur a de fortes chaleurs, allant jusqu’à l’incendie de la chère tondeuse.
Et enfin dans le Canard de la semaine dernière, une brève pour relater l’expérience de chercheurs de l’Université de Chicago qui ont « comparé l’énergie nécessaire pour faire pousser, récolter, transporter et cuisiner des aliments, selon qu’on met dans son assiette de la viande rouge, de la volaille, du poisson ou des légumes ». Résultat des courses, le menu végétarien est le plus économe, suivi du poulet, du poisson et enfin de la viande rouge, la plus vorace en énergie consommée.
Voilà, prenez un américain, social mais un peu peureux, qui roule en Ford T-Rex pour aller voir ce qui reste du Groenland, tond sa pelouse chaque we et se régale à l’occasion de barbecue. Vous avez le modèle idéal proposé, et du coup rêvé par les pays en voie de développement...
Allez, une pub (via Adrants) pour ceux qui sont allés jusqu'au bout de ce post pas très fun! Devinez l'annonceur avant la fin.

1 commentaires:

Anonymous Philippe Schoen a dit...

Ouaou, en effet, le super-chief concept ressemble à un super big mac concept...

J'ai fait du co-voiturage, il y a quelques jours avec un copain qui a deux enfants (adorables). Je lui ai expliqué pendant une heure les conséquences pour ses enfants de son utilisation permanente de sa (grosse) voiture.

Eh bien il s'en fout.

Peut-être que le mur est tellement énorme qu'on ne le voit pas. Ca me rappelle les pubs contre la vitesse au volant ou contre le tabac.

8:38 AM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil