L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

09 octobre 2006

Assassinat d'une journaliste.



Anna Politkovskaïa a donc fini par être abattue par balles, en sortant de chez elle, à Moscou. Elle s'apprêtait à publier un nouveau papier à charge, dénonçant une fois de plus la poursuite des tortures en toute impunité en Tchétchénie. Et pourtant, la Tchétchénie, si même Coca est là-bas, c'est que tout va bien. Malheureusement non. Je me rappelle la violence des témoignages recueillis dans son premier ouvrage, Journal de Tchétchénie. Une gifle en plein visage. Et voilà, c'est fini. Plus personne de parlera de ce qui se passe là-bas. Pas de blogueur à ma connaissance, qui nous tient informé, ni journalistes d'ailleurs. On préfère parler du goût pour les Ferrari du nouvel homme fort du pays...Quant au Kremlin, no comment pour l'instant. (photo de Reuters)

2 commentaires:

Anonymous Philippe Schoen a dit...

Une série de meutres ont été commis ces derniers jours, dans des milieux variés pour des motifs variés (pétrole, banque, médias...).

Chaque fois, il semble qu'il s'agisse de personnes qui refusent les diktats soit du pouvoir, soit de la Mafia.

Un homme d'affaires m'expliquait il y a quelques années, qu'il était dangereux pour sa santé, en Russie, de refuser un pot de vin ou de ne pas obtempérer après une menace. Il me racontait l'histoire d'un ingénieur avec lequel il travaillait et qui n'est plus revenu au bureau un jour. Pouf. Disparu.

C'est ce qu'Axel Kahn appelle une relation win-win : tu me donnes ton argent et je te laisse la vie. Vive l'ultra-libéralisme.

Les prochaines années seront chaudes, et nous, publicitaires, pataugeons dedans avec délectation.

Alex, as-tu eu mon mail ?

9:34 AM  
Anonymous Kouignaman a dit...

J'ai entendue la nouvelle et je me suis mise à pleurer. Oui, c'est bête et inutile, c'est trop émotionnel devant une femme qui avait une telle trempe. J'admirais sa pugnacité, sa bravoure, elle était le dernier porte parole des civils Tchétchènes devant la barbarie.
Dans ses interviews, elle mentionnait souvent Dieu. J’espère qu’elle trouvera la paix là où elle est maintenant.

10:10 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil