L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

12 octobre 2006

Grand ménage de GossBo à Skyblog!



Blogueurs attention! le fait de voir votre blog cité dans un article du Monde peut avoir un effet fulgurant sur sa durée de vie! En page 3 du Monde daté du 11 octobre, un grand article de Luc Bronner, intitulé Les Bogoss baizent les rageux! fait le point sur le phénomène de rivalité verbale qui sévit sur les blogs de banlieues, dans la course au plus violent, provocateur, defenseur de la réputation du quartier/cité. Un phénomène intéressant - l'appropriation d'un média par des jeunes souvent exclus des cercles et usages médias traditionnels, au service d'une surenchère verbale souvent violente. Phénomène déjà repéré au moment des émeutes de Novembre 2005, où le net avait été un formidable catalyseur et amplificateur des opinions de ces fameux "jeunes de banlieues". Et l'article de citer plusieurs blogs symptomatiques de cette tendance. Je mets donc l'article de côté et mercredi, décide d'aller jeter un oeil sur les blogs mentionnés. Et là, demi-surprise au vu de ce qui c'était passé en novembre dernier, les blogs ont tout simplement été retirés de la circulation! Sky nous a refait le coup du grand ménage. Que j'interprète avant tout comme un aveu de faiblesse de leur part. Combien de blogs identiques, mais non cité par les médias de référence, sont encore accessibles aux seuls initiés ? A mon avis, plein. C'est donc une des grandes forces d'Internet: être un média accessible à tout un chacun, mais tellement vaste qu'il nécessite des clefs pour rentrer dans certaines parties de la blogosphère. Le blog est par définition public, mais son accès peut être si aléatoire qu'il s'adresse par conséquent à un public d'internautes très spécifique. Et la rapidité avec laquelle a agit Skyblog sur l'écume du phénomène démontre bien leur impuissance à s'attaquer aux grands-fonds du phénomène. Alors, si les bogoss baizent les rageux, ils baizent aussi un peu Sky! Je suis prêt à parier que les auteurs des sites désactivés ont déjà recréé de nouveaux blogs sous d'autres pseudos . Et quelle classe auprès des potes: j'suis och, mon site a été désactivé!
Allez, pub ! (via Adrants) et pour les amateurs, ma strip-version (gros buzz du moment).

4 commentaires:

Anonymous imposture a dit...

Ah énormes tes liens !
Bon pour ce qui concerne la fermeture des blogs sur sky, cela me rappelle le grand ménage de 20six dont je t'ai parlé l'autre jour. Mais au-delà, du problème de propos déplacés sur un blog, etc., il y a un truc de droit encore flou sur le conflit entre propriété du contenu et responsabilité du contenu. Je n'ai pas revérifié depuis, mais la plateforme est propriétaire du contenu des blogs (donc ce que tu écris sur blogger ne t'appartient plus) mais pas responsable (donc si tu dis une connerie ou si un commentaire peut poser pb, t'es responsable…) Je ne sais pas si je me fais comprendre ?

9:41 AM  
Anonymous alex a dit...

Si si, je comprends très bien: tu perds la propriété intellectuelle du contenu, mais tu est responsable pénalement ! C'est effectivement une question d'importance à creuser. Par exemple, sur DailyMotion, le fait de mettre des vidéos en ligne implique la cession des droits d'une éventuelle exploitation commerciale des contenus mis en ligne. Je crois, mais suis pas sûr, que c'est idem sur YouTube. Ce n'est par contre pas le cas sur d'autres sites hébergeurs de videos, qui sont plus dans une optique de partage, comme revver.com. Des questions qui vont devenir cruciales au vu d'un Net de plus en plus alimenté par du contenu créé par les internautes...Attention au DIY mais laissez nous les droits!

10:26 AM  
Anonymous JC.. a dit...

Mais c'est la même sur Myspace qui, lorsque tu t'inscris commme artiste via Myspacemusic, tu donnes le droit d'exploitation par myspace des titres que tu mets en ligne ... Leur prévision est de lancer un mag avec un CD en bonus (type Trax) contenant leur selection de titres ... Voilà une chose qui va calmer les majors sur les créations de "fausses" pages à titre promotionnel !!

12:23 PM  
Anonymous alex a dit...

bien vu, mais MySpace donne aussi le droit à ses membres de vendre eux-mêmes leur musique en ligne. voir article ici: http://www.chicagotribune.com/entertainment/custom/redeye/red-100506-music-main,1,414170.story?coll=chi-entertainmentfront-hed&ctrack=1&cset=true.
Je ne sais pas si MySpace recupère un pourcentage sur les morceaux vendus. JC, chope le Wired de Septembre, ou vas sur leur site, c'est un spécial Musiques online...

du pain sur la planche pour itunes.

12:39 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil