L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

10 janvier 2007

Les enfants de Don Quichotte, les raisons d’un succès.













Deux mois de lutte ont permis à l’association Les enfants de Don Quichotte de remettre sous les projecteurs médiatique et politique la question des Sans Domicile Fixe. Quelle est la recette (dans le désordre) du succès de cette mobilisation ?

  • Un leader charismatique : Augustin Legrand, un citoyen comédien qui s’embarque dans une galère volontaire de SDF, en passant avec deux amis des nuits sous tente dans la rue.
  • Un nom porteur : Les Enfants de Don Quichotte porte en soi une dimension de combat un peu utopiste, mais très fédératrice, sur le modèle « Et si les choses pouvaient changer par notre action de citoyen ». Les enfants incarnent aussi une dimension d’avenir, qui fait prendre conscience que personne n’est à l’abri d’une rapide dégringolade sociale qui peut se finir dans la rue.
  • Une présence en ligne : dès le début est créé un site Internet sur lequel sont diffusées les entretiens vidéo réalisés avec des Sans Abris.
  • Des relais médiatiques : l’association se tourne rapidement vers les médias, pour les sensibiliser à leur action et en faire un porte voix efficace.
  • La visite et le soutien de personnalités : Jean Rochefort et d’autres viennent apporter leur soutien à travers une visite du campement à Paris.
  • Une image symbolique forte : la tente. Celle-ci redonne visibilité aux exclus et à l’action entreprise.
  • Un choix géographique stratégique : un quartier « bobo » central et qui abrite des populations à même de soutenir de diverses façons l’action.
  • Un message clair vis-à-vis des politiques : une refonte radicale de la politique vis-à-vis des Sans Domiciles.
  • Un appel à l’action citoyenne : vous aussi, vous pouvez nous soutenir en passant une nuit sous tente.
  • Une famille unie derrière le leader : La famille Legrand apporte la dimension traditionnelle de solidarité chrétienne et soutient l’initiative du fils.
  • Une stratégie virale d’implantation des tentes : à travers la mis en place de comités régionaux qui organisent les campements.
  • L’existence d’une petite phrase malheureuse de la ministre Vautrin en charge du sujet, qui va redonner un élan à la cause.
  • Et non des moindres, une cause juste à défendre.

Au final, et malgré le succès de la mobilisation des Enfants de Don Quichotte, on ne peut qu’être dans l’obligation d’attendre au-delà des effets d’annonces politiques, pour en évaluer l’impact réel sur le quotidien des mal ou non logés.

1 commentaires:

Anonymous Yves a dit...

Opinion d'un ami : les billets bien argumentés, bien écrits, sensés, appellent généralement très, très peu de commentaires. On ne sait pas quoi rajouter.
Sans falgornerie, c'est le cas de la quasi totalité des posts ici. C'est la remarque que je me fais chaque fois.

11:59 AM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil