L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

01 janvier 2007

Get On The Good Foot










J'ai fini l'année 2006 en m'offrant un avatar sur Second Life, Lexeul Chaplin ! Un avatar mâle au look "city chic" !
Premier constat, il est autrement plus facile d'en parler que d'y faire ses premiers pas ! Se familiariser avec le mode de navigation, les astuces, découvrir qu'on peut voler - confirmant par là le bon vieil adage qu'on voit souvent plus clair en prenant de la hauteur... Tout ça pour évoluer dans un ersatz de SL, sans même réussir à se téléporter dans la vraie SL. J'ai vite compris que c'est pas sur SL que j'allais attendre les douze coups...

J'ai quand même réussi à échanger quelques paroles via IM, avec un cube animé répondant au doux nom de Zexder Wexler ! Un cube prévenant qui m'a interrogé sur mes connaissances en programmation informatique, en réaction à mes questions de béotien ! Bref, Second Life, pas encore un univers de masse à la portée du premier internaute. Et c'est tant mieux. Aventures à suivre.
Je reviendrais prochainement sur SL pour parler d'un papier très intéressant sur les difficultés des marques à attirer l'attention au sein de cet univers virtuel.

Quoi d'autre ? La mort de James Brown, un 25 décembre. Pas très funky comme Noël. Avec la disparition du "Soul Brother Number One, Mr. Dynamite, the Hardest-Working Man in Show Business, Minister of The New New Super Heavy Funk, Mr. Please Please Please, The Boss, the Godfather of Soul", c'est quand même une putain de machine à groove qui s'arrête. Un monde sans James, c'est un peu comme une nuit sans étoiles, on perd en scintillements. Reste les disques. Et des vidéos à gogo.

Et Saddam alors ? Je ne verserais pas de larmes pour la mort du féroce dictateur, mais plutôt sur l'absence d'un procès qui aurait permis de lever le voile sur les années de cordiale entente entre les grandes puissances et celui qui incarnait la résistance face à la menace de l'Ayatollah Khomeini.
Au lieu de ça, un procès baclé, sous haute protection dans la zone verte de Bagdad, et une condamnation à mort exécutée le 30 janvier, à l'arrache, avec des images me rappelant furieusement l'exécution des Ceaucescu...
Images qui s'arrachent sur YouTube et ailleurs, foules de voyeurs avides d'émotions à bon compte. Les séances de tortures filmées sous le règne de Saddam faisaient aussi les délices des bazars de Sadr City...

Des voeux ? Un bouquin terrible est paru, Les musiciens de jazz et leurs trois voeux, chez Buchet Chastel. Sorte de Sainte au service des jazzmen en détresse ( nombreuse population...), la baronne Pannonica de Koenigswarter, dite Nica (titre d'un morceau hommage de Charlie Parker..) avait pour habitude de demander aux musiciens rencontrés, leurs trois voeux.
Voici ma sélection:
  • être MOI. Tadd Dameron
  • mes voeux sont très simples !... Je veux tout ce qu'il y a de mieux ! Duke Ellington
  • santé pour ma famille et pour moi-même. une chance de réussir pour mes enfants. la paix. Thad Jones

1 commentaires:

Anonymous gromike a dit...

en effet au premier coup SL est perturbant mais les systems d'aide sont actifs. Donc pas d'inquietude je vais te guider :-)

normal "This is an avatar's world, this is an avatar's world
But it wouldn't be nothing, nothing without a human or a heart"

1:05 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil