L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

18 décembre 2006

Un train d'avance ?














L'arrivée des premiers supermarchés en France date de 1958. C'est un dénommé Goulet-Turpin, qui de retour des USA en 1957, lance à Rueil le premier Supermarché. Depuis, de l'eau a coulé entre les gondoles et le Super puis Hypermarché (plus de 2500 mètres carrés) a colonisé l'espace français: on dénombrait approximativement un millier d'hypers en 2003 et environ 15000 supermarchés. Un bouquin récemment paru revient sur l'essor du phénomène. Presque 50 ans après la création des grandes surfaces en France, celles-ci vont pouvoir accéder à la pub TV à partir de Janvier prochain. Bonne ou mauvaise affaire ? Bonne pour les régies pub des chaînes télé qui vont recueillir une partie non négligeable des investissements pub de la grande distrib. Mauvaise affaire pour les supports traditionnels de leur pub: la presse. Presse qui n'est déjà pas dans une situation florissante et doit faire face à une multiplicité de concurrents, de la presse gratuite à Internet. Alors, on a trouvé la solution qui conviendra à tous, en provenance de Shenyang, Chine. Là-bas, certains hypermarchés ressemblent aux trains fantômes des foires d'antan: le consommateur est promené dans un petit train parmi les rayons et n'a plus qu'à tendre le bras pour attraper les produits souhaités. Importons le système en France, et proposons à chacun des usagers d'acheter un journal à dévorer dans les rayons sans intérêt!

2 commentaires:

Anonymous imposture a dit...

C'est n'importe quoi ce petit train! T'as pas intérêt à avoir oublié un truc dans un rayon…
Pour ce qui est de la pub TV pour la distrib, il faut rappeler que la marge de discours est très limitée puisqu'on n'a pas le droit de parler de prix pour un produit donné, de promos, etc. La PQR et l'affichage devraient rester encore de bons supports. U qui ouvre le bal dès le 1er janvier, finance l'espace TV par une réduction du budget dotation sur ses promos… À suivre en tout cas…

11:04 AM  
Anonymous alex a dit...

T'as raison ! Faut mieux prendre le tram...

5:14 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil