L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

11 décembre 2006

"Je me soucie uniquement du public"



C'est par cette citation qu'était annoncé une grande interview de Luc Besson dans le Point de la semaine passée. A l'occasion de la sortie de son dernier opus, Arthur et les Minimoys - une sorte film d'aventures à la sauce Fantasy au budget de production flirtant avec les 65 millions d'euros - LSA revient sur le dispositif de licences qui accompagne la sortie du film dans plus de 900 salles en France, avant de sortir courant janvier dans 70 pays. Et c'est vrai qu'avec 65 contrats de licences concernant pas moins de 650 produits, Luc témoigne d'un souci profond à satisfaire le public ! Au programme si l'on peut dire, des jouets, des jeux vidéo, de la papeterie, de l'édition, de la décoration et linge de maison, des cadeaux, encore du textile et des accessoires, de l'hygiène-beauté et enfin de l'alimentaire. Stop, trop-plein ! C'est Europa Corp, la boite de prod de Besson propriétaire des licences, qui s'est chargée des contrats de cession. Un seul bémol cependant d'après LSA, la date de sortie du film, le 13 décembre. Le temps de voir le film avant Noël mais sans doute pas de glisser quelques produits estampillés Minimoys dans la lettre au Père Noël...Pour pallier au problème, le fabricant de jouets Lansay mise sur une gamme courte à prix modérés, jouant ainsi la carte de "l'achat d'impulsion". Côté poids lourds, BNP-Paribas (affichage d'extraits du film dans son réseau de 2000 agences), Orange (visionnage gracieux de la première partie du film pour les abonnés 3G) et la RATP (relloking de la station Aubert pendant les fêtes) participent également à l'opération. Minimoys mais maxi-sous!

2 commentaires:

Anonymous imposture a dit...

Minimoys… Maxiprix
oh oh… Tu devrais travailler dans la pub, toi
;-))

10:15 AM  
Anonymous Cpawam a dit...

Quoi Besson a racheté le concept advertainment ?!

2:02 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil