L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

01 décembre 2009

Scoot Attitude ?



Les campagnes de sécurité routière sont typiquement des campagnes qui ont pour objectif de changer les comportements.
En France, depuis le début des années 2000, on note une évolution sensible des stratégies mises en œuvre.
On est en effet passé de campagnes de conseil, qui fleuraient bon la métaphore, à des campagnes plus dures, mettant en scène la réalité des conduites à risque et de leurs conséquences.
Suscitant des débats continus sur l'efficacité réelle de discours anxiogènes, voir culpabilisants, qui s'adressant à un public large, ne sont pas forcément réceptifs par les conducteurs "infractionnistes".
Alors faut-il s'inscrire dans des démarches positives de valorisation des bons comportements, ou alors jouer la carte de l'émotion lacrymale, ou encore choquer au risque de se déconnecter non pas de la réalité vécue, mais de la réalité perçue par les usages ? Le débat est ouvert.
Dans ce contexte, l'association Prévention Routière lance une nouvelle campagne de communication, réalisée par l'agence I&E, et qui s'adresse spécifiquement aux jeunes conducteurs de deux roues. Une population particulièrement exposée aux accidents de la route, puisque 59% des victimes d'accidents de la route, âgés de 14 à 17 ans, circulaient sur des scooters. Alors que seulement 12% de ces mêmes adolescents conduisent un deux roues.
Un âge où le sentiment d'impunité, mêlé à l'envie de bravoure et d'épate, incite à penser que l'accident de la route "n'arrive qu'aux autres".
La campagne repose sur un site web, média de prédilection de ces jeunes, qui propose sous forme de mosaïque visuelle, une sélection de courts témoignages vidéos.
Y apparaissent des jeunes victimes d'accidents, mais aussi de proches.
Sans pathos, surgissent ainsi des paroles qui invitent à réfléchir sur l'usage du deux roues et les conséquences bien souvent dramatiques qui naissent de comportements à risque.
Un site qui évite l'écueil de la culpabilisation et du moralisme, au profit du choc des témoignages et sans voyeurisme.
On aurait juste aimé que le site offre la possibilité de récupérer une vidéo pour la mettre sur un blog/site.
A découvrir.

5 commentaires:

Blogger Lamia a dit...

Très juste, la campagne aurait gagné nettement à être virale, d'autant plus que le 'partage' de contenu sur internet est une pratique en plein essor chez cette cible!

11:33 AM  
Anonymous Eric a dit...

D'accord avec Lamia. J'ai toujours un peu de doute sur la portée réelle d'une telle campagne.
Une campagne via les réseaux sociaux, en impliquant des internautes "importants" (blogueurs, etc...) pourrait avoir plus d'effets.
Un site ne suffit plus.

3:21 PM  
Anonymous aspiman a dit...

il faut sensibiliser les conducteurs deux roues car leur conduite est très dangereuse

10:05 AM  
Anonymous designman a dit...

parfois il faut choquer pour que les conducteurs comprennent le danger tous les jours sur les routes, malheureusement un accident est vite arrivé

5:13 AM  
Anonymous canapeman a dit...

c'est publicité pour sensibiler les conducteurs de voiture ou de 2 roues me semble essentiel pour faire prendre conscience aux gens que les risques peuvent arriver à tout moment

10:36 AM  

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil