L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

24 novembre 2006

Le nouvel agent provocateur de Lux















Si le blanc est censé être la nouvelle couleur branchée du moment, dont Lipovetsky nous explique qu’il serait un bon vecteur de promesse d’expériences émotionnelles, le noir ne sembla pas encore totalement has been.
En effet, après le PQ noir version Renoma (qui se décline aussi en rouge, orange et vert pomme), voici le savon noir !
Lancé sous le nom de Lux Provocateur Soap aux US, ce Black Soap est mis en scène dans une publicité de 60 secondes, entièrement en film d’animation.
Le film, réalisé par l’agence Bent Image Lab, et disponible en version anglaise et hispanique, met en scène une jeune fille qui se transforme en vamp, passant de la robe à crinolines à la mini-jupe, après avoir découvert les vertus du Black Soap, et qui émoustille tout le village à son retour de ballade…
La technique d’animation est perfectionnée avec l’intégration d’un visage humain à l’héroïne animée, qui est censé donner un supplément d’âme au personnage d’après la production.
Un article du Figaro revenait récemment sur l’intégration croissante du film d’animation dans la publicité : Coca Cola, Areva, Caisse d’Epargne, Aides…
Les avantages de l’animation sont multiples : sublimation du réel, identification rapide de l’annonceur, fort potentiel de mémorisation.
Dans le registre de la pub animée, on peut aussi aller voir cette pub de Dell (qui dans le cas présent relève peut être davantage du cas désespéré!)


Lux60_English_Dir Cut_110906
Vidéo envoyée par xeul

1 commentaires:

Anonymous David a dit...

Très juste sur l'animation ! J'en avais parlé fin octobre sur mon blog tant cette tendance s'affirme. L'influence des jeux vidéo est, à n'en pas douter, un élément prépondérant dans ce mouvement créatif. D'ailleurs, Marcel République ne s'est pas trompé en intégrant directement un département animation en son sein.

7:07 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil