L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

06 janvier 2009

Quoi de neuf en 2009 ?


Dans cette période de troubles économiques et d’incertitudes sociales, quelles envies pour 2009 ?

Alors que le monde semble vouloir redécouvrir – de gré ou de force - les vertus de la frugalité, je ne vois plus tellement l’intérêt de se lancer dans de grandes tirades sur les enjeux de communication de nos « chères » marques.

Car de l’optimisme, il va en falloir dans les mois et les années à venir. Et la communication-publicité me semble de moins en moins apte à nourrir et relayer cet optimisme.

Alors oui c’est la crise, et par forfanterie, on pourrait presque dire tant mieux.

Crise d’un trop-plein, d’une croyance immature en un monde fait d’innovations technologiques toutes plus merveilleuses et d’un système économique qui prospère sur les inégalités et se régénère par la crise.

Vous croyez que le capitalisme va se transformer, voir se moraliser ?

Allons donc, iriez-vous croire que les requins –ou ce qu’ils en restent - puissent devenir végétariens !

Alors les signes de changements, d’optimisme, il va falloir savoir aller les chercher ailleurs, dans le local, dans la micro-action, dans l’initiative individuelle, dans les interactions.

C’est là que réside certaines des clés de changement social pour demain.

Mais c’est aussi dans la capacité, pour citer Bruce Nussbaum, à passer de l’innovation au changement. Innovation galvaudée, vendue à toutes les sauces, recette innovante, packaging innovant…

La transformation, c’est ainsi passer d’un modèle économique basé sur la transaction à un modèle basé sur les interactions entre individus et la capacité à monétiser/valoriser celles-ci.

Bienvenue dans une société en mode « beta-permanent », où chacun est tour à tour consommateur et producteur de valeur.

Bienvenue dans un monde où la créativité va s’éloigner des panneaux d’affichage pour renaître dans les initiatives individuelles.

Bienvenue dans un blog qui va essayer de s’attacher davantage à observer, comprendre et décrire la diversité de ces initiatives, sources d’optimisme pour cette année 2009.

6 commentaires:

Anonymous ligne33 a dit...

Excellent programme que celui là et bien contente d'y trouver une gazette supplémentaire pour combler mes lacunes en la matière !

12:28 PM  
Blogger Nicolas Danet a dit...

Je m'éloigne un peu du monde de la com (quoique) mais en parlant de nouveau modèle économique à mettre en place, je pense qu'un mot important sera : local. Economie plus local, relocalisation, tout ceci va dans le sens de rapports interindividus redécouverts ainsi que d'un potentiel entrepreunarial individuel exacerbé je pense.

6:29 PM  
Anonymous David a dit...

Un petit lien
http://www.villes2.fr/index.php?action=article&numero=263
Bonne années à vous
David

11:40 AM  
Blogger Gil R a dit...

Autre lien : http://www.afrigadget.com/
Le site des initiatives (très locales et très créatives) du continent africain... Génial !

6:20 PM  
Anonymous alex a dit...

Super, merci pour ce lien
ET aussi le tien David, bon tout de suite un peu plus arride et conceptuel!

6:48 PM  
Blogger Philippe Schoen a dit...

Tiens, c'est drôle, je viens de découvrir ce post, j'ai écrit pas loin de la même chose il y a une heure...

Bon. Ou bien c'est de la tarte à la crème, ou bien il y a vraiment un courant de pensée qui bouge. :)

1:39 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil