L'Oeil du Xeul

"Nous vivons à une époque où le superflu est notre nécessité" O. Wilde

Ma photo
Nom :
Lieu : Paris, France

Alex Gaudin est Planneur Stratégique dans une agence de publicité. Après des études de sociologie sur les Sounds System Techno, part travailler en Afrique du Sud pendant un an, avant de revenir s'investir en France dans le domaine culturel, à travers l'organisation de concerts pour des artistes de jazz. Travaille également pendant dix ans au sein du Montreux Jazz Festival.

11 avril 2008

"Paris: la flamme a trouvé son ange gardien"















Légende de la photo: "Le 7 avril, un énergumène a tenté de saboter le relais de la flamme olympique de Beijing à Paris (France). La photo montre le courage exemplaire de la relayeuse Jin Jing, qui serre la Torche contre son sein, tandis que la police vient à bout du forcené qui tentait de saboter son parcours"

Après avoir lu un article du Figaro sur les sponsors des JO qui serrent les dents au vu des événements et craignent de devenir selon le terme consacré des victimes collatérales, je suis allé sur le site officiel des JO. Et là, belle surprise que cet article relatant le passage de la flamme à Paris. Je vous laisse savourer...
"Beijing, 8 avril – La cinquième étape du relais de la flamme olympique de Beijing a démarré au pied de la tour Eiffel, à Paris (France), à 12h30 heure locale. A cette occasion, une jeune porteuse paralympique de la Torche a attiré l'attention des médias en raison de sa bravitude.
L'escrimeuse Jin Jing était la troisième relayeuse du parcours parisien. En raison des modifications de dernière minute apportées à l'itinéraire pour faire face aux perturbations, Jin est partie un kilomètre plus loin que prévu. Et en fauteuil roulant…
C'est à son nouveau point de départ, au bord de la Seine (le fleuve qui coule à travers Paris), que celle que ses intimes aiment surnommer « notre ange souriant à deux roues », s'est muée en gardien exemplaire de la Flamme d'Olympie. Faisant de son frêle corps de jeune fille un rempart, Jin a sauvé la Torche lorsqu'un « extrémiste favorable à la soi-disant indépendance du Tibet » s'est rué vers sa chaise roulante dans une énième tentative pour faire dérailler le relais olympique. Tout au long de l'incident et malgré la situation chaotique, l'escrimeuse est restée impassible, affichant une dignité et un courage impressionnants au vu de sa fragilité physique.

"




Légende: "Jin Jing garde le sourire malgré la situation difficile sur le terrain"

C'est beau non ?
Ce qui est surtout frappant, ce n'est pas tant de voir à quel point le compte rendu est partial et partiel, mais surtout qu'il figure en ligne sur le site officiel des JO, et donc accessible au plus grand nombre. Plus grand nombre qui a bien évidemment accès à une forte diversité de sources, et donc à la réalité des manifestations qui émaillent chaque passage de la flamme. Alors imaginez le traitement de l'info qui est destiné aux Chinois. L'info JO, un avant-goût de l'info à la Chinoise.

1 commentaires:

Blogger Milette a dit...

Bravitude? déjà dans le dictionnaire?

1:44 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil